Une journée au coeur du vignoble de Cahors

Ajouté le: 16/10/2012
Voir les commentaires (0)

Une journée au coeur du vignoble de Cahors

Organisée par la communauté de communes de la vallée du Lot et du vignoble représentée par Cécile Lepoutre, et en collaboration avec l'office de tourisme de Cahors, des représentants de la presse ont pu profiter d'une découverte approfondie de la magnifique région lotoise en ce début de mois d'octobre.

L'accueil commence le jeudi 4 octobre au soir au restaurant le Balandre à Cahors, l'occasion de découvrir les richesses de la gastronomie lotoise, et s'est poursuivie à la Villa Cahors Malbec, espace de dégustation des vins de Cahors ouvert aux côtés de l'Office de Tourisme depuis juillet 2011.  La journée de visites du vendredi 5 débute sur Cahors, point de départ de l'expansion du vignoble du Lot, en compagnie de Valérie Noyé, guide-conférencière de la région Midi-Pyrénées passionnée d'histoire. Chef lieu du département du Lot, Cahors, autrefois appelée Divona Cadurcorum (Divona était une divinité celtique des eaux et le nom d'une fontaine qui irrigue toujours la ville, désormais sous le nom de fontaine des Chartreux) est entourée d'une large boucle que forme le fleuve Lot. 




   


Après une découverte du quartier cathédrale basé dans le coeur historique de Cahors, le groupe se rend à quelques kilomètres de là, à Caillac, au domaine Lo Domeni.

C'est autour d'un comptoir placé sous un figuier que le très accueillant Pierre Pradel, propriétaire ce domaine de 7 hectares repris en 2004, nous accueille.



Notre rencontre coïncide avec le premier jour des vendanges dans le Lot, et nous apprenons que le domaine en culture raisonnée élabore sa cuvée Vendémia grâce à des vendanges et un égrappage manuels. Pendant la dégustation des cuvées Côté Rosé, du Clos Domeni, et du sublime Vendemia, ainsi que de figues fraîches et de toasts, le vigneron déclare vouloir agrandir son chai, et être favorable à l'accueil de touristes à la propriété. Un petit caveau de vente permet d'ores et déjà aux clients de passage de faire leurs achats dans des conditions adéquates.

A noter, le domaine Lo Domeni fait partie du réseau Accueil Vigneron du Lot, démarche de qualification de l'accueil à la propriété engagée par la CCI, l'ADT et le conseil Général du Lot depuis 2010. Un petit clin d'oeil à ajouter, depuis ce domaine, les touristes apprécieront une vue en perspective sur le Château Lagrezette en deuxième plan (que nous visiterons en fin de journée) et le Château de Mercuès en troisième plan. 



 


En suivant, c'est la Chapelle Notre Dame de l'Ile à Saint Vincent Rive d'Olt, entourée de vignes et nichée au bord du Lot, qui nous ouvre ses portes. S'il est un moment de sérénité et de magie à garder en mémoire, c'est sans doute le concert de musique classique qui se produitun soir de juin à l'extérieur de la chapelle.

A l'intérieur, c'est une toute autre une tradition que nous découvrons, celle d'inscrire un voeu au crayon de bois sur les murs. Les pèlerins de Compostelle y laissent depuis de nombreuses années leurs souhaits divers, conférant à ce lieu une dimension émotionnelle importante. 


 


C'est enfin au restaurant, café et atelier le Caillau à Vire-sur-Lot que nous déjeunons. Ce corps de ferme, restauré en 2006 et géré par un couple d'anglais, est une pause zen au milieu des vignes. Un repas tout en notes asiatiques, croquettes de chou-fleur au curcuma, nouilles de riz aux Saint-Jacques citronnelle et confiture de piment accompagnées d'un vin de pays du Lot blanc.


 


Rendez-vous en début d'après-midi à Duravel au Château de Cantelauze, qui signifie "le chant de l'alouette" en occitan. Ce domaine de 10 hectares, dont 7 plantés en Malbec, a été repris en 2010 par Baptiste Albenne et Marcel Mézy, et bénéficie du soutien de Jacques Legros, gérant du site Vigne et vin TV.

C'est sous l'égide d'Emmanuelle Garralon, fondatrice de la société Mes vignes, qui depuis 2006 permet de louer virtuellement quelques pieds de vignes afin de suivre l'élaboration complète de sa propre cuvée, que les participants ont suivi un atelier d'assemblage. Il s'agit de déguster 3 bouteilles signalées par un numéro, qui correspondent à des cépages différents, et de définir ensuite les proportions de chaque bouteille qui vont composer notre cuvée. Une activité très ludique et dont le côté pédagogique apporté par une consultante-oneologue nous apprend beaucoup sur notre perception du vin, et nos facultés personnelles à l'apprécier. 


 


La journée s'achève au Château Lagrezette à Caillac, propriété d'Alain Dominique Perrin dirigée par Jean Courtois. Nous y découvrons un chai à 3 étages où le principe de la gravité est mis en oeuvre pour que le raisin soit déposé dans des cuves. Un élevage en cuve inox et en fûts de chêne neufs est pratiqué ici. Le château projette notamment de créer à Cuq-Toulza un nouveau chai ultra-moderne désigné par l'architecte Jean Nouvel. 




Le vignoble de Cahors, longeant le fleuve du Lot, est un vignoble paysan qui existe depuis 50 ans av JC. La qualité croissante de ses vins va de pair avec l'ouverture de ses domaines au public et la structuration d'une offre oenotouristique. Des paysages et des hommes à découvrir sans modération (sauf pour vote consommation de vin bien entendu)


 


 


 


 







Ne seriez-vous pas ravi(e) d'être le (la) premier(e) à laisser un commentaire? Lancez-vous !