Faire la route des vins d'Alsace, rencontrer les vignerons, découvrir le vin et s'adonner à l'oenotourisme en France



<< Retourner à la page Route des vins


Visiter la route des vins de Champagne

La Champagne mérite d'être découverte. Attirés par les caves dans lesquelles s'épanouit le vin prestigieux, les touristes ignorent souvent les sites, les monuments et les objets dont le nombre et la beauté ne cessent d'étonner. Vous pourrez découvrir la particularité de chacune de ces régions en cliquant sur le lien sous la carte.

 

Reims et sa région

 


C’est dans la cathédrale de Reims, construite au XIIIe siècle dans la plus pur style gothique, que se déroula le sacre de la plupart des rois de France. Ce monument est orné de nombreuses sculptures, dont la plus célèbre est celle de l’Ange au sourire. La basilique Saint-Rémi, de style roman, est tout aussi remarquable.


A voir également : la porte Mars et le forum de l’époque gallo-romaine, le palais du Tau, le musée Saint-Denis, le musée Saint-Rémi, quelques demeures des XVe et XVIe siècles et la chapelle Foujita décorée par le célèbre peintre japonais.

Dans les environs immédiats, le fort de la Pompelle et la ferme de Navarin rappellent que la région fut le théâtre de durs combats au cours de la première guerre mondiale. De jolies promenades sont à faire autour de Reims


A l’ouest, les vallées de l’Ardre et de la Vesle sont fort pittoresques. On y remarque des villages rustiques et de fières églises romanes ou gothiques.

Au sud, un chemin plaisant sillonne le vignoble sur les coteaux de la Montagne de Reims : en partant de Gueux et en passant par Villedommange (belle églises et vaste panorama depuis la chapelle Saint-Lié), on arrive à Verzenay (moulin à vent, écomusée du phare) et à Verzy (forêt de hêtres tortillards millénaires appelés « faux » et point de vue à partir du Mont Sinaï).



Cliquez sur le plan pour l'agrandir



Epernay et sa région

La ville d’Epernay est cernée de tous côtés par les vignes. Avec ses remarquables façades d’hôtels particuliers et de maisons bourgeoises abritant quelques grands noms du négoce, l’Avenue de Champagne permet à Epernay de revendiquer le titre disputé de capitale du Champagne.

 Dans les alentours de la cité, plusieurs itinéraires sont possibles. A l’est, après Aÿ (église de style flamboyant et maisons à pans de bois, dont l’une passe pour avoir été le vendangeoir du roi Henri IV), Mutigny (panorama), Avenay-Val-d’Or (église des XIIe et XVIe siècles), Louvois (château ayant appartenu au ministre de Louis XIV), rejoint les gros bourgs coquets de Bouzy et Ambonnay. 

Au sud, plusieurs villages sont en évidence : Pierry (pour ses hôtels particuliers du XVIIIe siècle, dont celui de Jean Cazotte, homme de lettres qui accueillit chez lui les écrivains, les philosophes et les artistes les plus réputés de son époque), Chavot (pour son église et son panorama), Brugny (pour son château), Saint-Martin d’Ablois (pour son curieux clocher et la source du Sourdon).

Chaque village de la Côte des Blancs offre, en même temps que le charme d’un joli paysage, l’intérêt d’une église de celle allure (Cuis, Cramant, Avize, Le Mesnil-sur-Oger où vécut Léon Bourgeois, Prix Nobel de la Paix en 1920 et fondateur de la Société des Nations). A Vertus, patrie d’Eustache Deschamps, le plus apprécié des poètes français du XIVe siècle, l’église est agrémentée d’une crypte et environnée des ruines des anciens remparts.

Près de Bergères-les-Vertus, du haut du Mont Aimé, on domine un panorama impressionnant ; sur cette énorme butte furent installées tour à tour, des habitations préhistoriques, un camp gaulois puis romain, un immense château fort et un bûcher sur lequel brûlèrent des cathares de champenois en 1239.


Cliquez sur le plan pour l'agrandir




 
La vallée de la Marne

Avec ses 525 kilomètres, la partie la plus agréable de la Marne est incontestablement celle qui parcourt le vignoble champenois. Dans le département de l’Aisne, la ville de Château-Thierry (partie de Jean de la Fontaine, célébré par un musée et une fête annuelle) est entourée de villages accueillants : Crouttes, Charly, Noghent-l’Artaud, Romeny-sur-Marne (séjour de nombreux peintres impressionnistes), Condé-en-Brie (château des princes de Condé), Mézy-Moulins (belle église), etc.

 

  • A partir de Dormans (église du XIIIe siècle, château Louis XIII et chapelle commémorative des batailles de la Marne) et en direction d’Epernay, deux routes se faufilent parmi les vignes à flancs de coteaux.

 

  • Sur la rive gauche, on traverse Troissy, Mareuil-le-Port et Oeuilly (églises intéressantes), Boursault (château de style Renaissance construit au XIXe siècle) et Vauciennes (belle église).

  • Par la rive droite, on découvre Châtillon-sur-Marne (point de vue, imposante statue du pape Urbain II qui naquit en Champagne et prêcha la première croisade en 1095), Damery (commune natale de la comédienne Adrienne Lecouvreur qui joua au début du XVIIIe siècle les héroïnes des tragédies de Jean Racine) et Hautvillers (panorama étendu et église abbatiale dans laquelle est enterré Dom Pérignon).

  • Au sud de la Marne par Orbais-l’Abbaye (magnifique église abbatiale du XIIIe siècle), Etoges (château du XVIIe siècle), Villevenard et Coizard-Joches (menhirs, dolmens, grottes et sépultures néolithiques), on atteint le marais de Saint-Gond (site préhistorique et champ de bataille en 1914), puis la cité animée de Sézanne (imposante église des XVe et XVIe siècles). Celle-ci n‘est guère éloignée de la forêt de la Traconne et d’une campagne tranquille, chère à Marcel Proust, qui s’étendent au sud et à l’ouest. La région de Vitry-le-François est tout aussi attrayante, avec en particulier le bocage champenois aux églises et aux maisons à pans de bois, ainsi que le lac du Der-Chantecoq. En chemin, une halte à Châlons-en-Champagne est indispensable pour découvrir les nombreuses églises de la ville, le musée du cloître de Notre-Dame-en-Vaux, plusieurs hôtels des XVIIe et XVIIIe siècles et, située dans les environs, la basilique de l’Epine (XVe et XVIe siècles).

 

 
Cliquez sur le plan pour l'agrandir


La côte des Bar

Autour de Bar-sur-Seine (église et rues anciennes) se déroule un paysage riant et valloné, parsemé de villages typiques : Essoyes (où résida le peintre Auguste renoir), les Riceys (vieilles demeures), Mussy-sur-Seine (église et château), Noë-les-Mallets (vaste panorama).

A proximité de Bar-sur-Aube (églises et galerie de bois du XVIe siècle) une campagne verdoyante et agreste est peuplée de paisibles villages tels que Arrentières, Arconville, Lignol-le-Château.

A la limite des départements de l'Aube et de la Haute-Marne, le village de Colombey-les-Deux-Eglises attire chaque année une foule de visiteurs venus se recueillir sur la tombe de Général de gaulle. Avant d'atteindre le vignoble, on peut s'arrêter au lac de la forêt d'Orient qui est un lieu agréable de promenade et de détente. Bien qu'elle ne se trouve pas dans la zone viticole, il faut flâner dans le ruelles aux maisons à colombages de la ville de Troyes, contempler ses fières demeures des XIVe et XVe siècles, pénétrer dans ses riches musées et ses multiples églises aux statues et aux vitraux d'une émouvante beauté.



Cliquez sur le plan pour l'agrandir


Plus d'infos ? www.champagne.com